French

Social Center for All! Leipzig

Après l‘occupation de la Platostraße, qui avait été décidée en plénière publique, et l‘échec des négociations avec la ville qui s‘en sont suivies, nous avons reçu de tous des critiques, destructives comme constructives. En y réléchissant nous avons reconnu combien il est difficile d‘impliquer activement des individus dans un tel processus. Nous n‘avons pas encore trouvé la manière d‘unir les différents intérêts pour avancer ensemble vers un SC4A. Mais nous continuerons d‘essayer de maintenir l‘initiative et les assemblées ouverte à tous. Un point fort de notre stratégie sera la création de liens avec des initiatives politiques déjà existantes. La déclaration collective qui suit reprend le résultat du processus de réflexion qui était devenu nécessaire après un an de travail et d‘organisation politiques.

Le SC4A doit être un lieu autogéré, qui offre à des individus la possibilité de sortir de la tristesse de l‘isolement, d‘unir des luttes et de combattre ensemble – que ce soit contre l‘incitation à quitter son logement, l‘expulsion, Hartz IV, la discrimination ou encore l‘omniprésente pression de la performance. Tout cela doit se dérouler dans une atmosphère de solidarité. Nous voulons un lieu où puiser de l‘espoir dans le combat pour changer la société, à partir duquel des idées de changement politique puissent être portées vers l‘extérieur.

Nous avons appris qu‘il est important, même dans des communautés où règne un certain consensus sur la coopération solidaire, de se positionner clairement sur certains principes politiques et sociaux fondamentaux. En tant que SC4A, nous rejetons fermement toutes attitudes méprisantes envers l‘être humain.

Cela n‘exclut pas l‘échange et la réflexion critique sur des vues personnelles. Nous sommes tous*tes éduqué*es dans l‘absurdité ambiante et nous devrions en tenir compte lorsque nous nous rencontrons.

Nous voulons nous confronter à nos propres positions et nos potentiels préjugés afin de surmonter les stéréotypes dans nos manières de penser. Cependant, qu‘il soit dit clairement que toute discrimination, comme sur un critère de prétendue origine, sexe ou orientation sexuelle, tout comme antisémitisme et semblables mentalités sont fermement refusées.

Nous voulons prendre les décisions en consensus. C‘est une tentative de se rencontrer à hauteur d‘yeux, d‘opposer notre pratique de la solidarité et des processus de décision locaux et démocratiques à la société capitaliste du coude à coude, avec sa pression de la performance et ses conflits de concurrence.

Nous pensons que plus des personnes apportent d‘idées au SC4A, plus il sera possible enfin de mettre en oeuvre. Nos idées portent sur de l‘éducation politique, des cours de langue, le renforcement et la création d‘initiatives à travers la mise à disposition de lieux de travail et d‘un grand espace de plénière, la création d‘un lieu de retrait, des tours de discussion, des projets artistiques, des ateliers, des salles de répétition et des possibilités de créer des liens.

Nous ne voulons pas nour rendre dépendant*es d‘institutions et d‘autorités, même s‘il peut exister des situations où la coopération avec ce genre d‘acteurs*trices est incontournable. C‘est pourquoi nous comptons sur votre soutien, surtout lorsqu‘il sera question dans les semaines à venir de trouver un lieu concret où réaliser un SC4A.

Il faut un centre pour tous et pour toutes, maintenant!

aufruf_french_aussen aufruf_french_innen